Ouvrir la navigation secondaire

Ce billet a plus de deux ans. S'il contient des informations techniques elles sont peut être obsolètes.

Précédent Redirect 301, give the people what they want
Suivant Et le code de mon blog, tu le veux ?

Google Chrome Frame

Le 22 septembre 2009, Google publie Introducing Google Chrome Frame sur son blog Chromium :

Today, we're releasing an early version of Google Chrome Frame, an open source plug-in that brings HTML5 and other open web technologies to Internet Explorer.

C'est un gros fuck you en direction d'IE (le title de l'abbr précédent est honteusement pompé du screencast de Zen HTML). Cet événement fait parler la communauté et son impact est déjà largement plus important que le confidentiel et défunt ActiveX Control de Mozilla.

Google Chrome Frame, qu'est-ce que ça fait et comment ça marche ? Le plugin de Google permet d'utiliser le moteur de rendu et le moteur javascript de Chrome dans Internet Explorer donc de pouvoir utiliser des technologies non encore implémentées comme canvas par exemple. Pour faire fonctionner le plugin il suffit d'ajouter un meta tag avec un attribut http-equiv (une histoire de meta tag qui change le rendu ça doit vous faire penser à quelque chose, non ?). Encore faut-il que le client dispose dudit plugin. Mais Google a tout prévu et vous propose aussi une détection javascript qui suggère une installation en cas de carence constatée. Après ça IE passera le test Acid3 avec brio ! Si si, c'est vu dans leur screencast. Certains ultra intégristes ont du se pignoler en voyant ça.

Ah Google, quelle bande de bâtards intelligents. Ils viennent de donner une solution de contournement facile à toutes les entreprises bloquées sur une ancienne version d'IE (merveilleux intranets). Ils viennent de donner un moyen d'upgrader IE sans passer par Microsoft et ça, c'est quand même leur mettre bien la grosse honte.

Rendez-vous ici pour plus de détails techniques et en savoir davantage sur les Browser Helper Object ou comment une fonctionnalité datant de la 1ère guerre des navigateurs se retourne contre son concepteur. Ô douce ironie.

La réaction de Microsoft ? Ah mais Monsieur ça pose des problèmes de sécurité. À cette affirmation, la conclusion d'Ars Technica est on ne peut plus limpide :

For all these reasons, we don't believe that Microsoft is in a position to say that Google Chrome Frame is an unsafe choice. We do, however, understand where the software giant is coming from.

En ce qui me concerne je pense que c'est une avancée incroyable. On en a marre d'IE.

Mais évidemment ça reste une position de développeur qui prend ses rêves pour des réalités. Est-ce que ta mère va installer ce plug-in sur son Windows ? Telle est la question et tout le débat tourne autour de ça maintenant : No one will care but It's fantastic!