Ouvrir la navigation secondaire

Ce billet a plus de deux ans. S'il contient des informations techniques elles sont peut être obsolètes.

Précédent Quoi de neuf sur la planète HTML5 ?
Suivant Python : assainir du HTML

HTML5 et video : WebM

Dans le petit monde du développement web, la dernière conf à la mode c'était bien sûr Google I/O 2010, Innovation in the Open. Événement organisé par Google, oui Google, vous savez la société qui fait tout ce que vous faites en mieux et hum... en gratuit. Et il s'en est passé des choses lors de ces journées.

Et notamment l'annonce de la participation de Google au projet WebM en mettant à la disposition du monde le codec video VP8. Boum, et voilà une nouvelle ayant le potentiel de venir bouleverser à nouveau l'écosystème du codec video sur le web, alors qu'on pensait le prédateur tout désigné depuis l'annonce officielle par Microsoft du support de H.264 (l'emphase est de moi) :

In its HTML5 support, IE9 will support playback of H.264 video only.

Mais voici venir WebM, un format complet avec un conteneur en simili MKV (validé par The Scene), de l'audio en Vorbis et de la video en VP8. Ah VP8, la rumeur était donc vraie, de toute façon on se demandait ce que Google allait bien pouvoir foutre de On2 même si objectivement, on en avait bien une petite idée... lol

WebM donc (M comme Motion ?), sorti de nulle part comme ça du jour au lendemain, supporté dès le début par presque tous les challengers du marché du navigateur (comme c'est bizarre...) et faisant rapidement péter le buzzomètre NTIC. Voilà ce que j'appelle une opération de communication réussie. Comme quoi, pas besoin d'avoir un joli logo :p

Mais passons. La caractéristique essentielle de ce format est qu'il est annoncé comme libre et ouvert. Et c'est comme ça qu'on aime le web (chez Opera mais pas que). Si vous avez établi une corrélation quelconque entre la quantité d'aspirine consommée et le nombre d'articles traitant des brevets liés au codec H.264, c'est tout à fait normal. Si vous pensez que le capitalisme est une pathologie et que les brevets en sont un symptôme, vous devez être un sacré gauchiste (limite rouge) mais je vous aime bien :) Tout ça pour dire que oui, le caractère libre de droit de ce nouveau format est une excellente nouvelle pour le web... même si ça commence déjà à pinailler sur ces questions de brevets.

Ah ! Aux chiottes Theora. On vous le dit depuis le début que c'est un codec de merde et que son seul avantage est son caractère libre :) Y avait que les gens de mauvaise foi (les libristes bornés) pour vous dire le contraire. Même chez Mozilla le discours à changé :

The VP8 codec represents a vast improvement in quality-per-bit over Theora and is comparable in quality to H.264.

Alors qu'en est-il de la qualité du codec VP8 ? Franchement je sais pas trop j'ai pas encore eu le courage de lire entièrement une des premières analyses de VP8. Mais sur la base de la section Overall verdict on the VP8 video format, il semble que ça ne soit pas encore la panacée. C'est sûr que ça contraste avec la communication du site de On2 selon laquelle VP8 représente le Saint Graal du codec.

Restons terre à terre, pas la peine de s'enflammer et souvenons-nous que la video native sur le web en est encore à ses balbutiements :

The video tag is still in its infancy and misses certain core functionalities. As developers demand these features, browser vendors are tempted to implement incompatible solutions instead of agreeing upon standards. These hasty developments, already underway, are setting HTML video up for the same chaos as HTML styling in the pre-CSS era.

Il semble qu'à ce petit jeu de l'implémentation du support des codecs video dans les navigateurs, Chrome soit le plus intelligent des joueurs en annonçant le support natif de Theora, H.264 et de VP8. C'est clairement la voie à suivre pour laisser le choix du format au diffuseur de contenu et éviter une prise de tête à l'utilisateur final. Maintenant on peut comprendre que le coût de l'implémentation d'un décodeur H.264 dans un navigateur soit dissuasif.

Alors, quel sera le format gagnant ? Qu'est-ce que j'en sais moi, je ne suis pas devin :) Par contre sur la base des faits, c'est à dire sans aucune déclaration d'Apple (important pour Mobile Safari) et avec une annonce moisie de Microsoft expliquant qu'il vous faudra installer le codec VP8 à la main, à mon avis H.264 a toutes les chances de s'imposer vu qu'il est déjà bien installé dans l'industrie. Mais rien n'est joué et le VP8 ouvre de belles perspectives et pourrait faire office de bon compromis qualité/liberté. En plus les mecs de FFmpeg sont déjà dessus comme des fous. Wait and see.