Ouvrir la navigation secondaire

Ce billet a plus de deux ans. S'il contient des informations techniques elles sont peut être obsolètes.

Précédent Export OPML depuis NewsFire
Suivant Mise à jour des MacBookmarks

@font-face dans WebKit

Depuis cette nuit WebKit supporte la règle @font-face qui permet entre autre d'indiquer une adresse URI pointant vers les données d'une police (voir la spec sur @font-face). En clair on peut spécifier l'URI d'une police à utiliser et par conséquent utiliser n'importe quelle font sur le web.

Ca n'a l'air de rien comme ça, mais c'est vraiment un truc de dingue et le début de la fin d'une ère de frustration pour les webdesigners. Bon je m'emballe, pour l'instant, il s'agit seulement d'une nightly de Webkit. Combien de temps avant l'implémentation de cette règle dans les autres navigateurs ?

En ce qui concerne Opera, Håkon Wium Lie doit les avoirs là car mon petit doigt me dit qu'après avoir écrit CSS @ Ten: The Next Big Thing les dev chez Opera ne doivent pas être très loin d'en avoir une implémentation qui tient la route. Internet Explorer pour sa part supporte font-face depuis... 1995 et c'est même lui qui a introduit le concept si je ne me trompe pas. Le seul problème de l'implémentation de @font-face dans les différents IE est que l'import est uniquement possible si la font est au format EOT, un format propriétaire. Dans une interview sur Slashdot, Håkon (toujours le même) affirme qu'un changement de quelques lignes de code serait suffisant à la team IE pour supporter aussi le format TrueType. Pour Firefox, il parait que c'est pas gagné (via le jy[B]log).

Voilà donc de quoi faire monter le buzz de Webkit et mettre un coup de pression à la concurrence.

Pour nous, l'utilisation de @font-face n'est pas encore à l'ordre du jour vu le faible support de la règle par les navigateurs modernes. Pour simuler un web à typographie riche, il va falloir mettre les mains dans le cambouis et utiliser des techniques alternatives plus longues à mettre en œuvre comme le remplacement par des images de background ou sIFR 2 qui constitue la seule solution réellement aboutie à mon goût (voir aussi sIFR 3 alpha).