Ouvrir la navigation secondaire

Ce billet a plus de deux ans. S'il contient des informations techniques elles sont peut être obsolètes.

Précédent z-index sur des blocs en relatif ou en absolu
Suivant Accessibilité : liens internes dans un site

Clearstream encore...

Je continue sur Clearstream, je ne parviens pas à décrocher. Ce qui me saoule dans l'affaire Clearstream actuelle c'est que posséder un compte bancaire “occulte” semble être un fait établi. Tout le monde s'en bat les couilles de savoir si effectivement c'est possible. A la place de ça on assiste à un festival de connerie politique qui vise à faire tomber des têtes. J'ai honte pour eux.

Car en effet il y a plus grave que le corbeau... (via). C'est déplorable mais l'affaire Clearstream compense l’affaire Clearstream.

C'est déplorable car tout le monde sait qu'un trou noir de la finance existe. A côté de l'économie mondiale connue et mesurée, il y a une économie opaque estimée à 6 mille milliard de dollars. On ne sait pas à qui appartient cet argent ni où il se trouve. Par exemple personne ne sait dire avec exactitude à qui appartient et où sont 70% des pétrodollars placés à l'étranger. Les experts avancent plusieurs raisons pour expliquer ce trou noir comme le recours aux paradis fiscaux ou à des intermédiaires financiers sophistiqués qui garantissent le secret. Clearstream pourrait être un de ces intermédiaires financiers. En tous cas c'est ce que démontre Denis Robert dans ses ouvrages et dans ses films.

On attend maintenant des enquêtes judiciaires ou que quelque chose se passe en haut. Mais ça parait difficile de faire une perqui dans une très grosse société financière luxembourgeoise quand on sait que la moitié du budget de ce pays provient des impôts directs et indirects de la place financière et que 50% des avocats au Luxembourg vivent aussi de la place financière. Maintenant regardez du côté du gouvernement français, qu'est-ce qui est fait pour lutter contre les paradis fiscaux ? Pas grand chose. Tirez-en les conclusions que vous voulez.

Si toute cette affaire vous intéresse, voici quelques liens en rapport avec tout ça :

C'est tout pour aujourd'hui. Surtout n'oubliez pas de payer vos impôts, ça c'est déjà plus difficile à dissimuler et c'est beaucoup, mais alors beaucoup plus contrôlé que les paradis fiscaux.